caroleIl y a quatre mois, je rencontrais Carole ou plutôt, Carole venait à moi.

Cette femme est entrée tel une bouffée d’air frais dans ma vie de blogueuse et m’a donné envie de me dépasser, de faire mieux.

De par ses commentaires aimant et pleins d’entrain, et surtout pour son blog qui fait étalage des ses talents de cuisinière j’ai voulu aller au delà des simples commentaires et mieux connaitre une personne qui comme moi partage l’amour de la cuisine.

Elle est pour moi, l’invitée idéale sur ma page et sur mon blog afin de vous faire découvrir son incroyable site et son goût pour les repas sains et naturels.

Voici pour vous, en texte et en image Carole, la blogueuse du site internet : http://cuisinerenpaix.com/

 IMG_20150510_112930

  1. Qui est Carole ?

Je vis à Narbonne en Languedoc Roussillon. J’ai 46 ans, je suis mariée et j’ai 2 enfants. J’ai fait des études en viticulture, en œnologie et en marketing du vin.

  1. Que fais-tu dans la vie si ce n’est pas indiscret ?

Pendant 15 ans, j’ai été prof d’œnologie et en marketing du vin. J’ai quitté l’enseignement agricole pour me reconvertir dans le secteur de la petite enfance. Cela me plait davantage et je m’éclate !

  1. D’où te vient cet amour de la cuisine ?

Lorsque je suis née, mes parents possédaient une pâtisserie et un salon de thé. Mon père faisait lui-même tous ses gâteaux, il faisait aussi ses glaces et les chocolats. Ma mère s’occupait de la vente. Lorsque, mon grand-père qui était un grand chef cuisinier a pris sa retraite, il a secondé mon père qui a ouvert dans la cave de sa pâtisserie un restaurant.

J’évoluais au milieu des apprentis, des odeurs de sucre, de chocolat, mais aussi de poisson, de fond de sauce en train de mijoter. J’adorais jouer avec les pattes de poulet, observer avec attention lorsqu’un apprenti vidait les poissons. Mon grand-père me servait à une table du restaurant tous les jours ou presque un filet de sole. Avant de partir à l’école, l’après-midi, je prenais le temps de choisir mon goûter dans les vitrines de mon père. Je passais des heures à regarder mon père faire ses pièces montées, je l’aidais aussi à façonner les gâteaux de roi entre autres.

  1. Carole et le métier de blogueur, raconte-nous ?

Dans mon entourage, personne ne comprenait que je n’ai pas de blog. En fait, j’avais la trouille d’être confrontée à des gens malveillants, des commentaires pas sympas. J’ai rencontré dans le cadre de mon travail un parent qui évoluait dans le métier des blogs, des sites professionnels. Il m’a rassurée, m’a conseillée WordPress et je me suis lancée. Il m’a aussi aidée dans l’installation du blog. Au début, mon époux m’a secondée dans la mise en place et les photos. Il m’a fallu 3 mois pour être vraiment autonome.

Ce qui est difficile pour moi, ce sont surtout les photos. Cuisiner et écrire ne me pose pas de problème. Prendre de photo, c’est plus dur. J’ai trouvé mon style à l’arraché ! Je me suis offert un bel appareil photo, et depuis ça va mieux.

Être blogueur prend beaucoup de temps ! Je dois y passer 15 heures par semaine au moins. C’est un vrai travail et beaucoup d’investissement personnel. Par contre, cela m’a fait du bien à mes neurones qui se ramollissaient.

DSC03085

  1. Pourquoi la thématique des repas sain et bio ?

Mon père nous a toujours appris à manger bio. Le côté équilibré est arrivé plus tard. J’ai eu des petits soucis de santé, je me suis tournée vers une naturopathe qui m’a appris à manger différemment. Je ne trouvais pas de recettes ou d’idées de menu qui me correspondait. J’ai décidé en créant ce blog de les proposer aux autres.

Il faut savoir aussi que beaucoup de nos maladies sont dues à notre mauvaise alimentation. À travers ce blog, je veux prouver qu’on peut manger sainement et surtout que ce soit bon.

  1. Tu es plus salé ou sucré ?

Malheureusement les 2, j’aime autant le sucré que le salé ! Par contre, je ne mange plus le sucré à la fin du repas. Je le réserve pour le petit déjeuner ou bien le goûter.

  1. Depuis combien de temps animes-tu le blog cuisiner en paix ?

J’ai commencé le 1er mars 2015. C’est encore un bébé !

  1. À quel moment t’es-tu dit, je passe pro et je paye mon nom de domaine ?

J’ai d’abord voulu prendre un blog gratuit. Mais beaucoup d’options sont payantes et je n’ai pas trouvé que c’était intéressant. En plus, on ne maîtrise pas les pubs. Donc, j’ai dès le début payé pour créer le blog, j’ai bénéficié d’une promotion. Au moins, je fais ce que je veux et on ne m’impose rien !

  1. Quelles sont les difficultés rencontrées dans la gestion de ton blog ?

Je croyais naïvement que tout se faisait automatiquement. Eh non ! Par exemple, j’aime beaucoup lorsque je vais sur un blog qu’il y ait un index. Donc, il était normal que j’en aie un sur mon blog ! Mais en fait, il faut tout faire et créer les liens pour toutes les recettes. Quel travail !

Il y a quelque temps, il y a eu un gros bug chez WordPress. J’ai perdu ma bannière, ma présentation. Il a fallu tout réinstaller, la galère ! 

Ce qui est pénible c’est qu’on n’a pas d’interlocuteur en cas de problème. Il faut aller sur des forums et ce n’est pas évident.

Il fait aussi aller régulièrement répondre aux commentaires, car on est vite dépassé. On ne peut pas laisser le blog de côté longtemps.

J’ai été en formation dernièrement un samedi de 8 h 30 à 17 h. Je ne pouvais pas accéder à mon blog. En rentrant, j’ai mis 2 heures à trier, approuver, répondre aux messages.

  1. Tu partages avec nous des recettes merveilleuses, et un peu de toi par la même occasion. Quelle satisfaction ces partages t’apportent-ils ?

Le blog est avant tout fait pour laisser une trace à mes enfants. Ils ont mes recettes, nos anecdotes. 

Échanger avec d’autres blogueurs est génial. Tant que je n’avais pas de blog, je ne commentais jamais chez les autres. J’avais le sentiment de manquer de légitimité. Maintenant, je me rattrape ! Cette communauté est remplie de personnes adorables, pleines de gentillesse et d’attentions.

J’ai fait de belles rencontres et sans le blog, c’est clair que je serais passée à côté de tout cela.

Par contre, lorsqu’une personne me dit qu’elle a fait une de mes recettes, je suis toujours surprise. J’ai encore du mal à croire que les gens peuvent être intéressés et refaire mes recettes. C’est un drôle de sentiment !

On peut aussi voir dans les statistiques le pays d’origine des personnes qui consultent le blog. J’ai l’impression de voyager depuis chez moi.

  1. Tu as surement des rêves d’avenir pour ce bébé (cuisiner en paix) qui ne fait que grandir. Veux-tu en partager quelques un avec nous ?

En fait au départ, je voulais écrire un livre de recettes et de menus en combinaisons alimentaires. On m’a conseillé de faire d’abord un blog pour échanger et avoir de l’expérience. Ce conseil est le meilleur que j’ai reçu !

J’espère à terme écrire un livre.

J’espère aussi pouvoir participer à des évènements liés au monde de la cuisine.

Mon rêve est en fait de multiplier les échanges aussi bien à travers le blog qu’à travers des évènements ou bien le livre. Échanger me permet de découvrir, d’apprendre et d’avancer. 

  1. Cite-nous deux de tes recettes préférées (photos et méthodes si possibles et photos de ton lieu de préparation)

Je peux manger tous les jours ma salade de légumes cru et cuit, je la fais d’ailleurs de juin à octobre.

http://cuisinerenpaix.com/2015/07/16/du-cru-du-cuit-ma-salade-de-lete/

J’aime beaucoup ma blanquette de poisson, car on peut mettre les poissons que l’on aime et adapter les légumes à la saison.

http://cuisinerenpaix.com/2015/10/13/elle-minspire-la-blanquette-mais-au-poisson-et-a-ma-facon/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai une petite cuisine, mais avec du bon matériel : un cuit vapeur Magimix que j’utilise pratiquement tous les jours, un robot Magimix , un robot pâtisser et un blender KitchenAid et mon four Kitchenaid qui a changé ma vie, car il cuit parfaitement.

Je ne pars pas ou très peu en vacances, j’ai peu de loisirs (à part le sport) mais avoir une cuisine équipée est primordial, car c’est plus facile de cuisiner quand on a du bon matériel et je fais plaisir aux gens qui m’entourent.

 

For those who speak english, it’s here :

Four months ago, I met Carole or rather, Carole came to me.
This woman came as a breath of fresh air in my life as a blogger and inspired me to push myself to do better.
Through its magnet comments and full of energy, and especially for his blog that shows off her cooking talents of I wanted to go beyond simple comments and better know a person like me who share the love of cooking.
It is for me, the perfect guest on my page and my blog for you to discover his amazing blog and his taste for healthy and natural meals.
Here’s to you, in text and picture Carole, blogger, website: http://cuisinerenpaix.com/

1. Who is Carole?
I live in Narbonne Languedoc Roussillon. I am 46, I am married and have 2 children. I made studies in viticulture, oenology and wine marketing.
2. What do you do in, life if it’s not indiscreet?
For 15 years I was professor of oenology and wine marketing. I left me to convert agricultural education in the early childhood sector. I like it more and I’m having!
3. Where does your love of cooking?
When I was born, my parents owned a pastry shop and a tea room. My father was himself all her cakes, he also made his ice cream and chocolates. My mother took care of the sale. When my grandfather who was a great chef has retired, he assisted my father who opened in the basement of his pastry restaurant.
Growing in the middle of apprentices, sugar smells of chocolate, but also fish sauce base simmering. I loved playing with chicken feet, carefully observe when the apprentice emptied the fish. My grandfather served at a table in the restaurant every day or almost a filet of sole. Before you go to school in the afternoon, I took the time to choose my taste in the windows of my father. I spent hours watching my father do his set pieces, I also helped to shape the king cakes among others.
4. Carole and business blogger, tells us?
In my surroundings, no one understood that I do not have a blog. In fact, I was scared to face malicious people, not nice comments. I have met through my work a parent who played in the business blogs, professional sites. He reassured me, advised me WordPress and I started. He also helped me in installing the blog. At first, my husband assisted me in setting up and photos. It took me three months to be truly autonomous.
What is difficult for me, it is mostly pictures. Cook and write is not a problem for me. Take a picture, it’s harder. I found my style in the snatch! I offered a nice camera and since it gets better.
Being a blogger is time! I have to spend 15 hours a week at least. This is a real job and a lot of personal investment. By cons, it felt good to my neurons that softened.
5. Why the theme of healthy meal and bio?
My father always taught us to eat organic. The balanced side came later. I had some small problems of health, I turned to a naturopath who taught me to eat differently. I could not find recipes or menu ideas that suited me. I decided to create this blog to offer them to others.
Also, be aware that many of our diseases are caused by our poor diet. Through this blog, I want to prove that we can eat healthy and above all whether good.
6. You are more salty or sweet?
2 Unfortunately, I’d just as sweet as salty! For the cons, I do not eat sweet to end the meal. I reserve for breakfast or snack.
7. How long animes you blog cook in peace?
I started on 1 March 2015. This is still a baby!
8. At what point are you telling you, I go pro and I pay my domain name?
First, I wanted to take a free blog. But many options are paid and I have not found it interesting. In addition, we do not control the pubs. So I paid early on to create the blog, I received a promotion. At least, I do what I want and nothing compels me!
9. What are the difficulties in managing your blog?
I naively thought that everything was done automatically. Nope! For example, I love when I go to a blog that there is an index. So it was natural that I have one on my blog! But in fact, everything must be done and create the links for all recipes. What work!
There is a time, there was a big bug in WordPress. I lost my banner, my presentation. Everything had to reinstall, the galley!
What is painful is that we have no contact in case of problems. We must go on forums and it is not obvious.
He also regularly goes respond to comments, as we are quickly exceeded. We cannot let the long side blog.
I have been training recently on a Saturday from 8 am to 17 pm 30. I could not access my blog. On returning, I put two hours to sort, approve respond to messages.
10. You share with us the wonderful recipes, and some of you at the same time. How satisfying these shares do they bring you?
The blog is primarily done to leave a record for my children. They have my recipes, our anecdotes.
Network with other bloggers is great. As long as I did not have a blog, I never was commenting on others. I had the feeling of lacking legitimacy. Now I make it up! This community is filled with lovely people, full of kindness and attention.
I made wonderful encounters and without the blog, it is clear that I’d missed out on all that.
By cons, when someone told me that she made one of my recipes, I am always surprised. I still can not believe that people can be interested and redo my recipes. It’s a funny feeling!
One can also see the statistics in the countries of origin of people who visit the blog. I like traveling from my home.
11. You probably have dreams of the future for this baby (cooking in peace) who only grow. Will you share with us a few?
In fact at first I wanted to write a book of recipes and food combinations in menus. I was advised to first make a blog to share and have experience. This advice is the best I have received!
I hope to eventually write a book.
I also hope to participate in the world of cooking related events.
My dream is actually to increase exchanges both through the website and through events or the book. The exchange allows me to discover, learn and move forward.
12. Cite us two of your favorite recipes (if possible photos and pictures of your methods and place of preparation)
I can eat every day my salad of raw vegetables and cooked, I am also from June to October.
http://cuisinerenpaix.com/2015/07/16/du-cru-du-cuit-ma-salade-de-lete/
I love my fish stew, because you can put the fish that we like and adapt them to the vegetable season.
http://cuisinerenpaix.com/2015/10/13/elle-minspire-la-blanquette-mais-au-poisson-et-a-ma-facon/
I have a small kitchen, but with good equipment: a steamer Magimix that I use almost every day, a Magimix robot, a robot and a Pastry blender and my Kitchenaid KitchenAid oven that changed my life because it cooks perfectly.

I’m not leaving or very little on holiday, I have little leisure (except sports) but having a kitchen is important, because it is easier to cook when you have good equipment and I make people happy around me.

7 replies on “CAROLE OR THE LOVE OF BALANCED AND ORGANIC KITCHEN

    1. Coucou Carole, je suis heureuse que tu ai apprécié vraiment, j’espère qu’il aura une belle place sur ton blog pour que tes lecteurs qui ne te connaissent pas encore puissent te découvrir. Moi je te dis merci, merci de m’avoir ouvert ta porte, merci. Bisous

      Aimé par 1 personne

  1. merci pour ce portrait. Je suis le blog de Carole depuis quelques temps, et il est toujours interressant de decouvrir qui « se cache derriere ». Ayant moi meme un blg depuis peu, lire les dificultés techniques de Carole m’a fait sourire et surtout m’a bien parlée, car confrontée aux memes soucis, je la comprends à 200%!!!

    bravo à vous 2, Corinne

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s