lunchbox Steers Abidjan Serialfoodie

 

Je décide un jour de déguster la lunchbox de Steers Cap Sud qui est composée d’une salade craquante et de sa fabuleuse vinaigrette, de frites et de deux morceaux de poulet pané.

C’est un menu que je n’avais pas pris depuis quelques années déjà et je me demandais si la qualité serait toujours au rendez-vous.

J’ai demandé à prendre mon repas avec un coca et un immense verre rempli de glaçons et de citrons. J’adore les glaçons bien que selon mes parents trop glacés ne va pas avec la lutte pour un ventre plat (lutte que j’ai abandonnée depuis belle lurette). Le citron c’est un peu la concession que je fais pour me donner bonne conscience.

Je m’installe donc à une table pour attendre mon repas et mon regard (il est très baladeur quand je suis dans un espace avec plein de gens) tombe sur une jeune fille européenne accompagnée de jeunes hommes qui ont l’air de danseurs du coupé décalé. Franchement, il y a une cassure (incompréhension). Et puis je me dis, on ne choisit pas ses amis, mais là j’ai un scénario qui me vient à l’esprit sur-le-champ à savoir : les jeunes sont des brouteurs (déprédateurs sur le net) et la fille est celle qui fait figure de proie pour appâter les incrédules. Je me dis que j’aime voir le pire, qui sait s’ils ne sont pas dans la même école et la jeune fille est une voisine de classe qu’ils aiment bien et qu’ils ont invitée à manger. Et puis la fille me regarde avec de grands sourires et quand elle paye l’addition je revois mon avis et si en fait c’était les jeunes qui étaient innocents et la jeune fille qui était une proxénète et qui recrutait ces jeunes pour les livrer à de vieux pervers.

Et là, je me dis qu’il faut que j’arrête de lire les SAS (Son Altesse Sérénissime de Gerard de Villiers) sinon la ville ne va plus me sembler aussi sûre.

Vous vous demandez surement comment est ce que j’ai pu manger tout en me faisant tant de films dans ma tête et bien, je me le demande aussi vu que j’ai dévoré avec appétit mon repas et que je me rappelle de chacune des saveurs qui par chance sont restées identiques à mes souvenirs.

Vous retrouverez la lunchbox chez Steers Cap Sud ou Steers Riviéra 3 au prix de 5500 FCFA avec la boisson.

 

FOR THOSE WHO SPEAK ENGLISH, IT’S HERE :

 

I decided one day to try the lunchbox Steers Cap Sud which is comprised of a crisp salad and its fabulous dressing, French fries and two pieces of breaded chicken.

 This is a menu that I had not taken some years ago and wondered if the quality is always at the rendezvous.

 I asked to take my meal with a Coke and a huge glass filled with ice and lemon. I love ice, although according to my relatives too icy wrong with the struggle for a flat stomach (a fight that I abandoned long ago). The lemon is a little concession I make to give me good conscience.

 So I settle down at a table to wait for my meal and my eyes (it is very playful when I’m in an area with lots of people) falls for a European girl accompanied by young men who seem dancers coupe shifted. Frankly, there is a break (misunderstanding). And then I say to myself, you cannot choose your friends, but here I have a scenario that comes to mind on the spot to know: youth is grazers (predators on the net) and daughter one that makes the prey figure to lure unbelievers. I think I like to see the worst, who knows if they are not in the same school and the girl is a neighbor of class they like and they invited to eat. And the girl looks at me with big smiles and when she pays the bill I see my opinion and if in fact it was young people who were innocent and the girl who was a pimp who was recruiting young people to deliver them of old pervert.

 And then I tell myself that I need to stop reading the SAS (of His Serene Highness Gerard de Villiers) otherwise the city will no longer seem to me as safe.

 You’re probably wondering how I was able to eat while making me so many movies in my head, well, I wonder also saw that I devoured with relish my food and I remember each of flavors which luckily remained identical to my memories.

 You will find the lunchbox in South Steers Steers Cap Riviera or 3 at a price of 5500 FCFA with the drink.

3 replies on “En dégustant la lunchbox de Steers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s