Dans cet article, je vais partager avec vous les coups de cœur de mon papa en matière de cuisine locale.

Bien qu’ayant fait des années en Italie, papa n’en restait pas moins ivoirien. Il adorait les mets de chez nous et ses yeux brillaient rien qu’en tombant sur ce genre de nourriture.

Je reviens sur ces plats de chez nous que Bamba Douty dévorait avec appétit.

 

Papa, plats africains préférés, Serialfoodie

 

Le Lafri

Plat typique de l’ouest de la Côte d’Ivoire, ce repas est composé de riz, d’huile rouge (c’est obligatoire), de légumes (aubergines africaines, gombos), de soumara (indispensable) et de poisson pilé pour un gout parfait. Il peut être accompagné de viandes grillées, de poulet, de poisson. Ce plat est mon repas favori et c’était également le repas favori de papa. Tous les deux, nous tombions en pâmoison devant une belle assiette de soumara lafri, qu’il appelait gbanafri (autre appellation). Papa, toi et moi nous sentions à des kilomètres le fumet appétissant de ce plat.

Papa, plats africains préférés, Serialfoodie

 

La sauce feuille

Que ce soit avec les feuilles de patates ou avec les feuilles d’épinard, cette sauce était l’une de ces favorites. Elle est composée de feuilles, d’huile rouge, d’oignon, de tomates, de piment. Il adorait la manger avec une bonne assiette de riz blanc. Il devait manger du riz complet, mais il n’aimait pas. La sauce feuille se devait d’être faite avec de l’huile rouge pour qu’elle remporte son adhésion. Je me souviens de ces assiettes qu’on partageait ensemble en discutant de politique, de science, de philosophie, de la vie.

 

Papa, plats africains préférés, Serialfoodie

 

La sauce tomate au poisson

Cette sauce je l’avais oublié. C’est ma sœur qui me l’a rappelé. En effet du moment qu’il y avait du piment (il adorait le piment !) il aimait bien la manger avec du piment ou de l’attiéké. Le poisson se devait d’être de première qualité donc on avait droit à de la carpe, du capitaine ou du sosso.

Papa, tu te rappelles ces moments qu’on partageait en riant avec tous. Ces moments où nous étions tous ensemble, ou tu étais encore là à ta place à table. Ces moments ou ta voix nous interpellaient pour nous dire : les enfants, venez pour qu’on mange, le plat est prêt. Appelez votre maman ! où est Papys ? Nadia n’est pas encore rentrée ? Ma mamiska tu es là ? C’est bien. Ta mamiska est là papa, tu lui manques, tu me manques.

13 replies on “Papa et la nourriture de chez nous

      1. Coucou un peu grippée c’est maintenant que je vois le message et que je lis ce superbe article. La vie c’est fait de choix et c’est vrai que beaucoup accepté difficilement mais moi je comprend et j’adhère surtout que tu as la main pour !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s