Il y a quelque temps, je me rendais au restaurant la Brasserie de SOFITEL pour dîner dans l’attente d’une séance cinéma. Ce jour-là, je suis tombée des nues…

Brasserie SOFITEL Hôtel Ivoire Abidjan — petite leçon sur le service

Brasserie SOFITEL Hôtel Ivoire Abidjan — petite leçon sur le service, serialfoodie, abidjan, cote d'ivoire, restaurant

Arrivée avec plus d’une heure d’avance afin de regarder un film au cinéma Majestic, je décide de dîner. Mon choix se porte tout naturellement sur le Pavillon qui est malheureusement privatisé par la présidence.

Je me rabats donc sur la Brasserie pour mon dîner.

Je commande un plat de poisson accompagné de purée de patate (j’adore la purée de patate).

On me donne le petit cocktail de bienvenue, la corbeille de pain, le beurre et je patiente.

20 min, 30 min, 45 min, presque une heure… temps durant lequel je fais signe plusieurs fois afin d’être prise en charge.

L’heure de mon film avance dangereusement et je meurs de faim.

Une serveuse vient finalement à moi et m’explique à presque haute voix que suite à une erreur de leur part mon plat s’est retrouvé chez la cliente juste derrière moi.

Elle ajoute qu’elle ne comprend pas comment la dame qui a commandé une côte de porc ne s’est pas rendu compte de l’erreur pour la signaler.

Je suis choquée de la désinvolture avec laquelle la dame parle tandis que juste derrière à quelques centimètres la dame est en train de manger mon plat. Aucun respect pour la cliente qui n’est pas celle qui doit se rendre compte de l’erreur.

On me propose de prendre le plat de côte de porc pour gagner en temps. Autre erreur qui me fait douter de la qualité des services de ce restaurant.

Je décline poliment et demande à ce qu’on m’apporte mon dessert déjà le temps de refaire mon plat.

Pas une excuse. Mon dessert vient je patiente et pendant ce temps ils se dirigent vers la cliente qui a fini son repas et lui demande si elle veut emporter son plat qu’elle va devoir payer en supplément de ce qu’elle a déjà mangé.

Évidemment la dame refuse et signale qu’elle a tout entendu. C’est le malaise, moi je suis en plus choquée par les faux pas.

Je ne suis pas le reste de la discussion, la faim rend sourde.

Brasserie SOFITEL Hôtel Ivoire Abidjan — petite leçon sur le service, serialfoodie, abidjan, cote d'ivoire, restaurant

Je reçois mon plat, le dévore à la va-vite et me rends au cinéma pour profiter de mon film.

Ce que je peux dire en conclusion c’est qu’ici il y a plusieurs faux pas qui ne sont pas dignes du standing de l’enseigne. L’erreur est la vôtre. C’est votre cuisine, votre service et la cliente n’a pas à vous la signaler. Vous auriez dû le savoir à sa première bouchée et rectifier le tir. On ne critique pas une cliente dans le dos même si elle est anglophone et qu’on pense qu’elle ne va rien comprendre. Quand on fait perdre des heures à une personne, on s’excuse soit avec une remise soit un verre, mais on ne lui propose pas de prendre le plat qui traîne et que vous souhaitez refiler à tout prix. Et le pire, à ne pas faire du tout c’est vouloir faire payer deux plats à une personne pour éponger votre bourde.

Le pavillon et l’Elephant d’Or restent pour moi les seules enseignes viables de SOFITEL. La Brasserie, je jette l’éponge.

Some time ago, I went to the restaurant Brasserie de SOFITEL to have dinner while waiting for a cinema session. That day, I fell from the clouds …

Brasserie SOFITEL Hotel Ivory Abidjan – little lesson on the service.

Check in with more than an hour in advance to watch a movie at the Majestic cinema, I decide to dine. My choice is naturally on the Pavilion which is unfortunately privatized by the presidency.

I fall back on the brewery for dinner.

I ordered a fish dish with mashed potatoes (I love the mashed potato).

I am given the little welcome cocktail, the basket of bread, the butter and I wait.

20 min, 30 min, 45 min, almost an hour … during which I wave several times to be supported.

The time of my movie is advancing dangerously and I’m starving.

A waitress finally comes to me and explains to me almost aloud that following an error on their part my dish was found at the customer just behind me.

She adds that she does not understand how the lady who ordered a rib of pork did not realize the mistake to report it.

I am shocked at the casualness with which the lady speaks while just behind a few inches the lady is eating my dish. No respect for the client who is not the one who must be aware of the mistake.

I am offered to take the pork rib dish to save time. Another mistake that makes me doubt the quality of the services of this restaurant.

I decline politely and ask that they bring me my dessert already time to redo my dish.

Not an excuse. My dessert comes patiently and during this time they go to the customer who finished his meal and asks if she wants to take her dish she will have to pay in addition to what she has already eaten.

Obviously the lady refuses and reports that she has heard everything. This is the discomfort, I am more shocked by the missteps.

I’m not the rest of the discussion, hunger makes deaf.

I receive my dish, devour it quickly and go to the cinema to enjoy my movie.

What I can say in conclusion is that here there are several missteps that are not worthy of the standing of the sign. The mistake is yours. It’s your kitchen, your service and the customer does not have to report it to you. You should have known at his first bite and rectified the shot. We do not criticize a client in the back even if she is English-speaking and we think she will not understand anything. When you lose hours to a person, you apologize either with a discount or a drink, but it is not proposed to take the dish that drags and you want to pass at any cost. And the worst part, not to do at all is wanting to pay two dishes to a person to mop your blunder.

The pavilion and the Elephant d’Or remain for me the only viable signs of SOFITEL. La Brasserie, I throw in the towel.

Publié par :mamiemissivory

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

3 commentaires sur &Idquo;Brasserie SOFITEL Hôtel Ivoire Abidjan — petite leçon sur le service.&rdquo

  1. J’ai vécu un scene du même genre a un dîner de famille. Ils se omettent le plat de mon épouse. On annule donc pour ne pas perdre du temps et on partage tous nos assiettes. Mais a la fin ils nous amènent le plat en question alors qu’on est au dessert. Bien entendu on a refusé et de le prendre et de le payer car figurez-vous qu’ils nous l’ont mis sur la note.

Laisser un commentaire