Il y a quelque temps je découvrais Assoyam Bassam avec ma partenaire in crime…

Assoyam Bassam ou le petit paradis en chambre

Assoyam Bassam ou le petit paradis en chambre, assoyant hotel Hassan, Hassan, cote d'ivoire, serialfoodie

C’est par un concours de circonstances que ma sœur et moi nous sommes retrouvées à Assoyam.

Arrivées à 14 h 30, nous sommes prises en charge assez rapidement et dirigées vers l’un des superbes cabanons de l’hôtel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dès le pas de porte passé et sûrement à cause de l’expérience précédente, on tombe presque à genou d’émotions.

À lire aussi : Une « nuit » à Koral Beach Bassam, une fois aura suffit !

Enfin un endroit qui fait rêver et qui donne vraiment envie de se poser.

La salle de bain avec ses produits personnalisés et ses jeux de lumière est le gros coup de cœur.

Je suis amoureuse. La literie nous tend les bras. On s’y enfonce comme dans du beurre. Le petit salon est la touche de couleur qui donne à cette chambre aux tons bleus ce petit cachet ethnique.

Paradis vous cherchiez ? Paradis voici.

Mais (parce qu’il y a parfois un, mais), l’hôtel s’est arrêté aux chambres et n’a pas pensé à charmer plus loin.

La piscine ne donne pas envie de nager, le restaurant est certes charmant, mais les prix et les portions brisent le cœur.

En fin de compte, on restera en chambre à surfer sur Netflix grâce à la magnifique télévision connectée que tous les hôtels devraient avoir. Absolument tous.

Pour manger, il suffit juste de marcher et de découvrir cette superbe adresse juste en bas.

À lire aussi : La case bleue Bassam

Bon points : la chambre, la literie, la climatisation, la salle de bain, le téléviseur connecté, le petit salon

Mauvais points : le design de la piscine, le rapport qualite/prix du restaurant, le manque de distraction au sein de l’hôtel

Note : 3/5

 

Some time ago I discovered Assoyam Bassam with my partner in crime …

Assoyam Bassam or the little paradise in your room

It was through a combination of circumstances that my sister and I found ourselves in Assoyam.

Arrivals at 14 h 30, we are taken care of rather quickly and directed to one of the beautiful sheds of the hotel.

As soon as the door has passed and surely because of the previous experience, one falls almost to knees of emotions.

Finally a place that makes you dream and that really makes you want to land.

The bathroom with its personalized products and light shows is the big favorite.

I am in love. The bedding reaches us. We stick in it like butter. The small living room is the touch of color that gives this blue-toned room this little ethnic touch.

Paradise you were looking for? Paradise here.

But (because there is sometimes one, but), the hotel stopped at the rooms and did not think to charm any further.

The pool does not want to swim, the restaurant is certainly charming, but prices and portions break the heart.

In the end, we will stay in Netflix’s room to surf thanks to the beautiful connected TV that all hotels should have. Absolutely all.

To eat, just walk and discover this beautiful place just downstairs.

Good points: the room, the bedding, the air conditioning, the bathroom, the connected TV, the small living room
Bad points: the design of the pool, the quality / price ratio of the restaurant, the lack of distractions within the hotel
Rating: 3/5

Publié par :mamiemissivory

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

Un commentaire sur &Idquo;Assoyam Bassam ou le petit paradis en chambre&rdquo

Laisser un commentaire