Jardyland, ancien jardin botanique transformé en restaurant, est une des mythiques adresses de la commune de Cocody. Le cadre au cœur de la verdure est apaisant, intimiste. On s’y sent à l’abri des regards, bien, un verre de San Bitter à la main.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cela fait un bout de temps que je n’y ai pas mis les pieds et c’est avec plaisir que j’y repars avec mon amie Ashley (oui ma sœur m’a lâché sur ce coup).

Le cadre est toujours aussi propre et beau, et les lumières discrètes çà et là joue le jeu de l’intimité.

Nous nous posons à la salle du fond, à une table pour deux et commandons pour elle un cocktail sans alcool « Bora-Bora » pour moi une « danseuse divine » sans alcool également.

Les cocktails sont toujours aussi généreux et j’en suis ravie ! le cocktail Bora-Bora est bon sans plus, la « danseuse divine » porte bien son nom et me ravit les papilles avec sa purée de poire qui donne un cachet au mélange.

Le rapport qualité/prix est bon pour 3500 FCFA le cocktail sans alcool.

Pour le repas, Ashley se décide pour un choukouya de filet de bœuf, moi pour une côte de porc braisée.

L’attente est longue en ce qui concerne les plats. Au moment d’interpeller la serveuse, les plats arrivent enfin après 45 minutes.

Le choukouya de filet de bœuf à 7000 FCFA est chiche et le mot est faible, la première bouchée prise, on reste sur sa faim vraiment. Pas de saveurs rien. Un repas plat et pas copieux. Mon amie tombe des nues et moi avec.

Vous aimerez aussi > Drink It : The Place To Be

Les accompagnements à 1000 FCFA l’assiette « se cherchent » dans leurs assiettes comme on dit ici. Ils sont, Dieu merci, excellents. L’alloco sucré sans excès ne colle pas aux dents et fond en bouche. Les frites justes salées et croustillantes sont délicieuses ! l’attieké est de qualité.

La côte de porc braisée à 8000 FCFA suit les traces du choucouya. Pour le prix, il y a encore de la place dans l’assiette. La viande malgré sa triste quantité est savoureuse et tendre à souhait, un morceau de qualité cuit à la perfection.

La décoration des assiettes n’est pas le point fort de la maison, s’en passer serait préférable à l’avenir pour privilégier des portions à la hauteur des prix appliqués. 

Vous aimerez aussi > Mondial – Évasion en 7 étapes

Le menu : moyen, le rapport qualité-prix n’est pas au rendez-vous au niveau des plats ! il faut revoir les portions et retravailler le choucouya de filet de bœuf.

Note : 3/5.

Le service : chaleureux, mais lent. L’attente pour un simple sprite ou une bouteille d’eau ne s’explique pas.

Note : 3/5

L’hygiène : Le cadre est toujours aussi propre.

Note : 5/5

Avis final

 Note : 3,66/5

 

Jardyland, old botanical garden turned into a restaurant, is one of the mythical addresses of the municipality of Cocody. The frame at the heart of the greenery is soothing, intimate. It feels out of sight, well, a glass of san bitter by hand.

It’s been a while since I have not set foot and it is with pleasure that I go with my friend Ashley (yes my sister dropped me on this one).

The setting is still so clean and beautiful, and the discrete lights here and there plays the game of intimacy.

We ask ourselves to the backdrop, at a table for two and order for it an alcohol-free cocktail « Bora-Bora » for me a « Divine Dancer » without alcohol.

The cocktails are still generous and I am delighted! Bora Bora cocktail is good no more, « divine dancer ‘delights me the taste buds with its pear puree which gives a stamp to the mix.

The quality / price is good for 3,500 FCFA mocktail.

For the meal, Ashley decides for a beef fillet choukouya, me for a braised pork coast.

The wait is long with regard to dishes. When you challenge the waitress, the dishes finally arrive after 45 minutes.

The beef fillet choukouya at 7000 FCFA is in small quantities and the word is weak, the first plug shot, we stay on his hunger really. No flavors nothing. A flat and not rich meal. My friend is shocked and me with.

The fries and the alloco at 1000 FCFA the plate are barely seen in their plates. They are, thank God, excellent. The sweet alloco without excess does not stick to the teeth and bottom in the mouth. Salted and crispy fries are delicious! Attieke is of quality.

The braised pork coast at 8000 FCFA follows the traces of the Choucouya. For the price, there is still room on the plate. Meat despite its sad quantity is tasty and tender at wish, a piece of quality cooked to perfection.

The decoration of the plates is not the strong point of the house, it would be better in the future to privilege portions to the height of the prices applied.

The menu: A bad quality / price ratio

Note: 3/5.

The service: warm, but slow. Waiting for a simple sprite or a bottle of water does not explain.

Note: 3/5

Hygiene: The setting is still clean.

Note: 5/5

Final opinion

Note: 3.66 / 5

Publié par :mamiemissivory

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

Laisser un commentaire