Food Trip épisode 34 : LA PORTE 21

Si vous vous souvenez, j’avais déjà écrit sur la porte 21 où le Barmaid Jean Jacques y concoctait tous les jeudis, de délicieux cocktails. J’avais même dit qu’un ami avait trouvé leur cuisine excellente (parce que ce n’est pas que de la boisson qu’il propose là-bas).

Je fouille mon répertoire Hellofood et tombe sur la porte 21. Assez fatiguée ces derniers temps, je décide, d’utiliser mon outil de commande favori pour découvrir la cuisine de la porte 21.

IMG_0039

Je commande en entrée, de l’éventail d’avocat à la crevette (4000 FCFA). L’entrée est copieuse (très). Je la trouve lourde aussi peut-être à cause du trajet qui lui a fait perdre de sa fraicheur. Les crevettes sont la seule agréable surprise. Elles sont fraiches et tendres. Les avocats et la salade sont noyés dans la sauce cocktail qui en excès dégouline. Pas vraiment ragoutant en fait.

IMG_0032

IMG_0035

En plat de résistance, je commande du pavé de boeuf accompagné d’une sauce forestière au champignon le tout avec des frites (7500 FCFA). Hellofood m’appelle pour m’informer du fait que, il n’y pas de pavé de boeuf, mais des brochettes. La viande est tendre et bien cuite, les oignons qui l’accompagnent sont succulents et la sauce forestière est délicieuse. Les frites, un peu ramollies par le trajet n’en sont pas (heureusement) moins bonnes. Je trouve ce plat de résistance à mon gout.

IMG_0037

Enfin en dessert, je prends un flan au caramel qui bien que consistant, manque un peu de sucre et ça c’est un peu décevant. De plus, la crème est fade et sans éclat (3000 FCFA).

La porte 21 se situe au carrefour droite au niveau de Notre Dame d’Afrique à Bietry puis à droite encore. Le Restaurant est sur la gauche.

Posted by:mamiemissivory

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

2 replies on “ON Y MANGE AUSSI A LA PORTE 21

Laisser un commentaire