Drink Trip épisode 19 / Food Trip épisode 50 :

Le restaurant le Filjim dans la commune du Plateau non loin de la célèbre Radio Nostalgie est en effervescence pour l’événement InterNations. Faisant partie de cette association j’ai décidé de profiter de cet évènement pour découvrir cette adresse phare du Plateau. Et d’écrire un article dessus. En fait, je ne connais personne et comme je ne sais pas aller vers les gens je fais d’une pierre deux coups. 

J’ai donc commandé un filet de sole meunière accompagné de purée de pommes de terre.

Mais avant ça, parlons du décor du lieu. Le Filjim n’est pas vaste. Donc, il y a une ambiance assez intimiste avec des couleurs sombres (du rouge et du noir) des sièges en alcôves et l’avant salle assez éclairée. Le bar est visible depuis la deuxième salle et est assez grand. Et le plus, c’est qu’il y a une merveilleuse pianiste qui donne du cachet à ce lieu. Elle a improvisé ce morceau du groupe Awana que j’aime particulièrement (le coin la est bien hein!).

Donc, je suis aux anges. Avec un sourire à la Sims 4 (ne me demandez pas comment je sais à quoi ressemble un sourire de Sims 4) J’écris en fredonnant, le temps que mon plat arrive pour vous en parler.

Filet de sole meunière beurre maître d’hôtel et purée de pommes de terre.

photo 2Le filet est délicieux. Le dessus est craquant. Le poisson est frais et ça se sent sous la dent. Le beurre maître d’hôtel est léger et bon, très. La purée de pommes de terre est douce et fond sur la langue. Elle n’est pas élastique pour un sou. De plus, elle est légèrement salée. Je suis au ravissement (lol).

photo 1Le cocktail à un goût d’agrume et est juste sucré sans excès c’est bon. Pas extra, mais bon et rafraîchissant et grand.

Une soirée réussie donc pour mon plus grand plaisir et une adresse que je retiendrai.

Pour qui ? Les hommes d’affaires dans le cadre d’un rendez-vous détente, les couples, les amis (comme nous), la famille, les amateurs de bonne chère.

Quand ? En soirée, les week-ends

Budget ? À partir de 15000 FCFA

Où ? Plateau sur l’alignement de la Radio Nostalgie

Note : Service 8/10 Menu 8/10 Décor 7/10

If you speak English, it’s here :

The restaurant in the town Filjim Plateau near the famous Radio Nostalgie is abuzz for InterNations event. As part of this association I decided to take advantage of this event to discover this flagship Plateau address. And write an article on it. In fact, I do not know anyone and as I do not know go to the people I kill two birds with one stone.

So I ordered a sole meunière fillet with potato puree.

But before that, talking about the decor of the place. The Filjim is not extensive. So there is a fairly intimate atmosphere with dark colors (red and black) seating alcoves and forward fairly lit room. The bar is visible from the second room and is large enough. And the highlight is that it is a wonderful pianist who gives character to this place. She improvised this piece of Awana group that I particularly like (the corner is good eh). So I’m thrilled. With a smile at the Sims 4 (do not ask me how I know what looks like a smile Sims 4)

I write humming, until my dish happens to you about it.

Filet of sole Meuniere butter butler and mashed potatoes. The net is delicious. The top is cute. The fish is fresh and it shows in their mouths. The butler butter is light and good, very. The potato puree is smooth and melts on the tongue. It is not elastic to a penny. In addition, it is slightly salty. I’m in rapture (lol).

The cocktail of citrus flavor and is just sweet without excess is good. Not great, but good and refreshing and great.

So a successful evening for my greatest pleasure and a place I will remember.

For who ? Businessmen in the context of an appointment relaxation, couples, friends (like us), family, lovers of good food.

When ? In the evenings, weekends

Budget? From 15 000 FCFA Or ? Plateau on the alignment of Radio Nostalgie

Note: Service 8/10 Menu 8/10 Decor 7/10

14 replies on “THE FILJIM

      1. Tu peux le cuire à la poêle, poché ou bien au four. Moi j’aime lever les filets, les cuire à la poêle. C’est très, très fin. L’idéal, c’est de le goûter dans un bon restaurant. Bises, Carole

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s